Les caricatures de Mahomet  posté le lundi 25 février 2008 20:59

Blog de tscensure :ECJS - Sujet : La censure médiatique est-elle nécéssaire?, Les caricatures de Mahomet

   Sujet brûlant si l'en est un, la parution des caricatures de Mahomet dans Charlie hebdo a fait couler beaucoup d'encre et engendrer nombre de protestations de la part du monde musulman ! En effet, dans son édition du 8 février 2006, Charlie Hebdo avait publié publié en Une, sous le titre Mahomet et les intégristes, un dessin du prophète disant «C’est dur d’être aimé par des cons». L'hebdomadaire avait également reproduit à l'intèrieur du numéro les douze caricatures de Mahomet parues le 20 septembre 2005 dans le Jyllands-Posten, par solidarité. Caricatures qui, à l'époque, rappellons-le avaient déjà engendré vive polémique. Ici, la question de la censure est au centre du débat, symbolisé par le procès très médiatique de Charlie Hebdo poursuivi par la Ligue Islamique pour «injure envers un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée» (art. 48 de la loi de 1881)». De ce débat, deux grandes idées s'affrontent :

«C’est quand même le seul procès des caricatures du monde. Et la question de fond est: est-ce que, en France, on a le droit de critiquer la religion?», résume Richard Malka, l’avocat de Charlie Hebdo. Il poursuit: «Nous pensons que oui. Ceux qui nous attaquent essaient de faire sanctionner le blasphème, sans le dire.» Confiant, il promet à l’audience la présence de dix à douze témoins, «des grandes consciences et des grandes voix de l’islam».

Pour Francis Szpiner, l’avocat de la grande mosquée de Paris, «Charlie voudrait faire croire que c’est le procès de la liberté d’expression. Nous ne reprochons pas le principe de la publication des caricatures. Nous poursuivons Charlie pour les quelques caricatures que nous estimons constituer une injure raciste». Salah Djemai renchérit: «La Ligue islamique mondiale veut sensibiliser l’opinion à la montée du racisme dans ce pays. On envisage de demander l'euro symbolique. La Ligue islamique mondiale ne fait pas ça pour le fric. Le fric de M. Val est puant.»

Un article de Charlie Hebdo exprime bien son parti pris :

Chasse Dieu à coup de pied, il revient enturbanné ! (Cavanna)

« On en est là après plus d'un siècle de triomphe laïque. S'abstenir de publier les trop fameux dessins danois, s'interdire de les défendre, s'autocensurer (quelle chose vile !), c'est abandonner la laïcité, c'est renier les durs combats du début du XXième Siècle. Ce que n'ont pu faire nos curés, nos pasteurs, ni nos rabbins, les "fous de Dieu" des banlieues sont en train de le réussir.»

Les points communs entre une pipe et un prophète (Antoine Fischetti)

« Mais la réalité d'un prophète, c'est quoi ? Que dalle. Il n'y a aucun lien objectif entre le dessin et son modèle.»

   Un internaute ajoute à cela : Pourquoi censurer ces caricatures ? Nous ne sommes pas un pays islamique ou à majorité musulmane !

   Mais le débat reste entier, le respect des religions doit-il primer sur la liberté d'expression ou inversement ? La condamnation de l'intégrisme ne peut-elle se faire de manière plus nuancée, cependant ? Mais cela n'est plus une caricature me direz vous alors...

                                                                                                                             Xavier.

lien permanent

le journalisme et l'autocensure  posté le lundi 21 janvier 2008 15:07

     Dans le monde, des journalistes renoncent à communiquer certaines information dans leur propre intérêt : soit par peur du regime ou soit par crainte de la situation. En effet seulement quelques journalistes se sont aventurés dans des zones dangeureuses comme certains pays d'Afrique; l'Irak, l'Afghanistan... Parmis eux, certains en ont subi les conséquences comme par exemple Patrick Bourrat, reporter français de TF1 assassiné au koweit en 2002 alors qu'il effectuait un reportage sur les manoeuvres de l'armée américaine.

C'est pourquoi on est amené à se demander si certains journalistes ne sont pas poussez à s'autocensurer.

article rédigé par le groupe
lien permanent

Evolution de la liberté de la presse  posté le lundi 07 janvier 2008 15:30

Blog de tscensure :ECJS - Sujet : La censure médiatique est-elle nécéssaire?, Evolution de la liberté de la presse

     Sur le diagramme ci-contre, on peut observer un rapport de Reporters san frontières sur le nombre de journalistes agressés témoignant de l'évolution de la liberté de la presse dans le monde.

lien permanent

Reporters Sans Frontières  posté le lundi 07 janvier 2008 15:17

Blog de tscensure :ECJS - Sujet : La censure médiatique est-elle nécéssaire?, Reporters Sans Frontières

     L'ONG Reporters Sans Frontières a pour but en mobilisant la presse internationale de protéger et de porter secours aux  journalistes emprisonnés, de soutenir la publication de journaux censurés, de dénoncer les responsables d'exactions grace à l'encontre de la presse dans les pays ou la liberté d'expression n'est pas respectée.

Reporters Sans Frontière s'occupe d'enquéter, de recueillir et d'analyser les informations sur les atteintes à la liberté de presse dans le monde.

Chaque année cette organisation publie deux ouvrages (rapport annuel et rapport Internet) qui recensent les atteintes à la liberté partout dans le monde et sont des ouvrages de références pour de nombreux médias. Des livres noirs sont également publié avec pour cible un pays particulier (Chine, Cuba, Israël, Autorité palestinienne, Tunisie) où la situation est alarmante.

Pour mobiliser le public, Reporters Sans Frontières lance fréquemment des campagnes de sensibilisations par le biais des journaux, de le radio ou de spot publicitaire.

 

Ci-dessus, une affiche publicitaire.

lien permanent

Des journalistes russes condamnés  posté le dimanche 06 janvier 2008 16:09

Blog de tscensure :ECJS - Sujet : La censure médiatique est-elle nécéssaire?, Des journalistes russes condamnés

     Dans beaucoup de pays dans le monde, des journalistes sont condammnés à cause de leurs idées par rapport au pouvoir qu'ils expriment dans leurs articles ou encore dans leur ouvrage. Par exemple,  en Russie bon nombre de journalistes ont été condamnés pour avoir critiqué le pouvoir actuellement en place en Russie.

"Le 7 octobre 2003, la cour du district de Kalinine à Tcheliabinsk a maintenu en appel une peine d¹un an de travaux forcés pour le journaliste German Galkine, accusé de diffamation à l'encontre de responsables de l'administration régionale de Tcheliabinsk (Oural)."

Parmis ces journalistes on peut aussi citer la journaliste Anna Politkovskaïa assassinée le 7 octobre 2006; ou encore les journalistes Alexeï Ametov, de l’hebdomadaire Rossisky newsweek et Mikhail Romanov, du quotidien Moskovsky Komsomolets,qui ont été arretéle 26 avril 2005 pour avoir réalisé un reportage sur une manifestation organisée par l’opposition en biélorussie.

source : www.colisee.org

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à tscensure

Vous devez être connecté pour ajouter tscensure à vos amis

 
Créer un blog